Le pont modèle FE10 est doté d`un mamelon en acier inoxydable 316L qui se met en 1. Trou NPT. Des variantes de cette conception ont été développées qui filètent dans un 3/4 pouce NPT (modèle FE7) ou un 1/2 pouce NPT (modèle FE5) trou taraudé; les trois variantes ont un filetage NPT de 1 pouce sur l`extrémité de terminaison. D`autres alliages de mamelon sont disponibles sur commande spéciale. Les ponts peuvent être commandés avec une saillie allant de 1 pouce (2,5 cm) jusqu`à 19 pouces (48 cm). Tous les ponts sans coupons sont soumis à une pression nominale de 150 psi (1 000 kPa) et testés à 300 psi. (2 000 kPa). une version haute pression désignée comme FEH est évaluée à 300 psi (2 000 kPa) et testée à 600 psi (4 000 kPa). Les ponts avec des coupons sont évalués à 25 psi. (173 kPa). L`indice de température sur toutes les conceptions est de 210 ° f (98 º c) l`électrode de référence du navire de process modèle FE est conçue pour fonctionner dans des environnements où les électrodes de référence ordinaires ne peuvent pas survivre.

Il s`agit notamment de températures élevées, de pressions élevées et/ou d`électrolytes contaminés. Il s`agit d`une unité à deux pièces composée d`un pont qui est installé en permanence à chaque endroit où des lectures potentielles sont souhaitées et une électrode de référence distincte. Parce que l`électrode de référence est une pièce distincte, elle est isolée de l`environnement agressif qui augmente sensiblement sa durée de vie. L`électrode de référence peut également être retirée pour l`étalonnage ou le service sans affecter l`intégrité du récipient. Une méthode d`éléments finis est caractérisée par une formulation variationnelle, une stratégie de discrétisation, un ou plusieurs algorithmes de solution et des procédures de post-traitement. Une considération distincte est la douceur des fonctions de base. Pour les problèmes de valeur des limites elliptiques de deuxième ordre, la fonction de base polynomiale par étapes qui sont simplement continues suffisent (c.-à-d., les dérivés sont discontinus.) Pour les équations différentielles partielles d`ordre supérieur, il faut utiliser des fonctions de base plus lisses. Par exemple, pour un problème de quatrième ordre tel que u x x x x + u y y y = f {displaystyle U_ {xxxx} + U_ {yyyy} = f}, on peut utiliser des fonctions de base quadratique à par morceaux qui sont c 1 {displaystyle c ^ {1}}.

L`itération de Loubignac est une méthode itérative dans les méthodes d`éléments finis. Comme nous l`avons déjà discuté, la plupart des entrées de L {displaystyle L} et M {displaystyle M} sont nulles car les fonctions de base v k {displaystyle V_ {k}} ont un faible support. Nous devons donc maintenant résoudre un système linéaire dans l`inconnu u {displaystyle mathbf {u}} où la plupart des entrées de la matrice L {displaystyle L}, que nous devons inverser, sont nulles. où b = (b 1,…, b n) t {displaystyle mathbf {b} = (b_ {1}, dots, b_ {n}) ^ {t}} et b j = ∫ f v j d x {displaystyle b_ {j} = int fv_ {j} DX} pour j = 1,…, n {displaystyle j = 1, dots, n}. On espère que comme le maillage triangulaire sous-jacent devient plus fin et plus fin, la solution du problème discret (3) convergera dans un certain sens à la solution du problème initial de la valeur limite P2. Pour mesurer cette finesse de maillage, la triangulation est indexée par un paramètre réel de valeur h > 0 {displaystyle h > 0} que l`on prend pour être très petit. Ce paramètre sera lié à la taille du triangle le plus grand ou moyen dans la triangulation. Lorsque nous affinons la triangulation, l`espace des fonctions linéaires à la pièce V {displaystyle V} doit également changer avec h {displaystyle h}. Pour cette raison, on lit souvent V h {displaystyle V_ {h}} au lieu de V {displaystyle V} dans la littérature. Comme nous n`effectuons pas une telle analyse, nous n`utiliserons pas cette notation. Caractéristiques extrêmement petites: 3x3x 1.4 pouces numériquement programmable à 1×10-13 fréquence: 1 Hz à 20 MHz & 50.255 + MHz stabilité sur la température: 3×10-10 stabilité: 1.4 x10-11/2×10-11/jour 2×10-9/année le HPK-FEM combine adaptivement, éléments avec la taille variable h , le degré polynôme des approximations locales p et la différabilité globale des approximations locales (k-1) afin d`atteindre les meilleurs taux de convergence.